Comment choisir un microphone

Le microphone est le dispositif le plus important lors d’un enregistrement audio ou sonorisation. Sans lui, il n’est pas possible d’augmenter la voix d’un chanteur ni le son des instruments ou appareillages acoustiques.

CONSEIL POUR DÉBUTANTS :

Pour un débutant ou un utilisateur peu exigeant qui cherche un standard absolu pour utiliser le microphone à l’enregistrement ou la sonorisation d’une voix en intérieur, nous recommandons un microphone dynamique. C’est un choix sans faute qui représente un équipement totalement universel. Si nécessaire, nos experts pourront vous aider pour choisir en les contactant au 0800 909358 (du lundi au vendredi de 9h à 17h) ou à l’adresse email .

Les microphones sont classés selon divers critères. Ils diffèrent par leur construction, la taille de capsule interne, les caractéristiques directionnelles et la fréquence ainsi que le type d’usage. Pour un débutant, cela peut sembler un peu compliqué. Dans notre guide d’achat, nous vous conseillons sur le choix de votre microphone.

De point de vue de la construction, pour capter le son, on utilise deux types de base de microphones : dynamiques et à condensateur.

Classification de base des microphones


Microphones dynamiques

Les microphones dynamiques sont dotés d’une membrane qui est repoussée sous l’effet de pression des ondes sonores et fait bouger la bobine dans le champ électrique. Leur avantage est un signal de sortie relativement fort, une simple construction et une bonne résistance. Il ne nécessitent pas d’alimentation ni un puissant préamplificateur et supportent bien les fortes pressions acoustiques (un fort volume de la source sonore). Les microphones dynamiques sont utilisés sur les scènes. Ils captent le chant, les différentes caisses ou les combos de basse et de guitare. Les microphones dynamiques ne sont pas extrêmement sensibles aux bruits environnants.

Microphones à condensateur

Un autre type sont les microphones à condensateur que lesquels les oscillations font vibrer la membrane qui l’une des électrodes du condensateur. Ce dernier est connecté au circuit électrique. Lorsque la position de la membrane change, la capacité du condensateur change aussi ce qui produit l’enregistrement du son. Cependant, les microphones à condensateur nécessitent une source de 48 volts, ce qu’on appelle « alimentation fantôme ». De nos jours, cette alimentation fait partie de toutes les tables de mixage ainsi que des cartes son. Étant donné que les microphones à condensateur ont une faible sortie, ils sont équipés d’un amplificateur interne.
Les microphones à condensateur proposent une fidèle reproduction du son et sont très sensibles, de ce fait, ils sont une solution idéale pour les studios d’enregistrement (y compris ceux à la maison). Ils sont utilisés surtout pour capter la voix et les instruments acoustiques solos tels que violon, saxophone, clarinette ou piano.

Microphones USB

Les microphones USB sont aussi très populaires. Ce sont des microphones à condensateur dotés d’une interface USB. C’est un choix idéal pour ceux qui veulent être flexibles lors de l’enregistrement. Ce type de microphone suffit seulement connecter à un PC/Mac et vous pouvez tout de suite commencer à enregistrer. Lorsque vous les utilisez, vous n’avez plus besoin de carte son, car elle y est déjà intégrée. Grâce à cela, vous pouvez enregistrer en tout confort à tout moment et sur tout lieu. Ces microphones sont très populaires pour enregistrer les « podcasts », les vidéos YouTube, etc.

Microphones à ruban

Dans la rétromanie actuelle, les microphones à ruban sont en train de vivre leur renaissance. Par principe, ils font partie du groupe de microphones dynamiques, cependant, ils produisent un son plus fidèle et sont plus sensibles aux manipulations. Ce type de microphone utilise également le champ électromagnétique dans lequel un ruban fin effectue les mouvements sous l’effet du son qui vibre. Ils captent plus de détails, car le ruban n’est pas relié à une bobine. Grâce à sa construction spécifique, ils captent le son depuis deux côtés opposés, ce qui est particulièrement apprécié pour enregistrer les duos. Ils sont utilisés pour enregistrer la voix ou les instruments acoustiques tels que violon, car ses aiguës sont bien agréables. Ils conviennent à un usage dans les studios pour enregistrement des « bruits » ambiants.

Types spécifiques de microphones

Il existe encore d’autres types de microphones dont l’usage convient à des effets spécifiques. Les microphones à la main (microphones de chant tenus à la main) ont leur construction arrangée de façon que la capsule ne capte pas les mouvements de la main du chanteur sur le microphone. Les appareils sans fil ont un récepteur intégré, ainsi le chanter peut se lâcher sur la scène sans qu’il se prenne le câble dans les pieds. Les petits microphones à lampes sont montés directement sur les instruments, ce qui est adapté pour la sonorisation des instruments à vent. Les microphones boundary spéciauxsont posés au sol. Ils peuvent être utilisés pour capter le son de la caisse basse et du piano.
Les amateurs de studio et les producteurs exigeants devraient investir dans des microphones à lampes.


Caractéristique directionnelle

La donnée importante pour un microphone est la caractéristique directionnellequi dirige les directions depuis lesquelles le son sera capté et desquelles non. La plus répandue et la plus universelle est la cardioïde. Les microphones avec cette caractéristique sont directionnels, mais pas trop étroitement, ils peuvent ainsi capter également quelques sons environnants.
Si nous avons besoin de mieux isoler le son capté depuis les autres sons, la caractéristique hypercardioïde est plus adaptée. Cette dernière est bien pratique pour enregistrer les interprètes qui chantent et en même temps jouent de la guitare. Grâce à la caractéristique directionnelle, le microphone se concentre sur la source principale du son (le chant) et l’instrument qui l’accompagne est moins audible.
Au contraire, une caractéristique large convient pour capter les chorales ou de grands instruments tels que piano ou vibraphone. La caractéristique sphérique permet le mieux de capter également l’acoustique de l’espace. Certains microphones à large membrane avec condensateur plus cher peuvent basculer entre les caractéristiques et les microphones à petite membrane avec condensateur plus cher proposent différentes caractéristiques directionnelles avec pièces intérieures échangeables.

Caractéristique fréquentielle et taille de la capsule

La donnée importante pour un microphone est aussi le diamètre de la membrane et la caractéristique qui y est directement liée la caractéristique fréquentielle. Chaque instrument produit des sons dans une amplitude fréquentielle donnée et si nous voulons les enregistrer le plus fidèlement possible, notre microphone doit capter le son justement dans ce spectre fréquentiel. Les microphones avec une membrane plus grande captent mieux les basses, mais sont moins sensibles pour les aiguës. Justement ces microphones sont utilisés pour capter les instruments basses tels que la grosse caisse, le combo de guitare basse ou le tuba. Pour capter le son d’un violon, d’une trompette ou d’une mandoline, nous n’avons pas besoin que le microphone réagisse bien aux basses. Dans ce cas, utilisez plutôt un microphone avec une plus petite membrane qui est plus sensible aux sons aigus.
En règle général, il vaut mieux que la caractéristique fréquentielle soit le plus possible équilibré et capte le son le plus fidèlement possible. Cependant sur certains microphones, la caractéristique fréquentielle n’est pas ajustée directement sur l’instrument comme c’est le cas des microphones prévus pour la grosse caisse.


Accessoires

Lors de l’achat des microphones, n’oubliez pas les accessoires nécessaires tels que câbles de microphone, pieds de support de qualité et bien stables et éventuellement diverses protections pour les chanteurs sous forme de filtres pop.. Pour les microphones sensibles, un support à suspension peut se révéler très pratique, on l’appelle « araignée » qui remplace la bague fournie.



Est-ce que tout est clair pour vous ? Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter sur notre ligne téléphonique gratuite 0800 909358, où envoyez-nous un email. .
Attendez, s’il vous plaît